MO(T)SAIQUES 2

"Et vers midi
Des gens se réjouiront d'être réunis là
Qui ne se seront jamais connus et qui ne savent
Les uns des autres que ceci : qu'il faudra s'habiller
Comme pour une fête et aller dans la nuit ..."

Milosz

jeudi 11 septembre 2014

Ciels. Un an déjà ...


JEA avait préparé un texte pour « le jour où il apprendrait son interdiction d’entrée et de séjour
dans tout autre continent que celui encore plus vieux que vous.
»

Texte laissé à l’état d’ébauche et sur lequel il revenait ponctuellement, sans perception d’urgence, imaginant ce jour encore lointain, d’autant qu’il avait décidé sereinement d’en fixer la date et les modalités quand le seuil du supportable serait atteint.

La grande faucheuse n’a pas eu la politesse d’attendre d’être conviée. 
Son passage le petit matin 

du 11 septembre 2013 nous a tous pris de court : 
JEA, ses proches, ses ami(e)s et lecteurs(trices)
de Mo(t)saïques.



  (Ph. Andreux F. ©)

 
Ce texte le voici, tel que laissé par JEA. Comme titre il avait choisi les mots
de Tristan Tzara 
« Minuit sonne dans les choses »
 
 
Le jour où vous apprendrez votre interdiction d’entrée dans tout nouveau continent…vous découvrirez peu après que les escaliers ne peuvent plus être que descendus.

Le passé se penche toujours moins discrètement par la fenêtre d'un train aboutissant à une voie de garage. L'avenir (se) défile dans un rétroviseur fêlé.
 

L'école est fermée. Paix aux craies et aux plumes qui tomberont en poussières, aux encriers et aux bouquins
qui ne serviront plus de barricades.

Et merci à toutes celles et à tous ceux qui par des moments de lassitude, de soulagement, de délassement, d'interrogations, d'hésitations, de dépressions, de répressions, d'exaltations, de récréations, d'inventions, de réflexions, de trêves, de rêves, vinrent partager ici le pain du bûcheron, un grain de folie et l'eau de vie,
les pages-nuages et les images, les notes baroques et les plans tirés sur les comètes, et toujours en vrais potes (
masculin grammatical)...

 JEA




  (Ph. Andreux F. ©)

(Ph. Andreux F. ©)

Au lieu dit : Gravier du bois • Rouge-Ventre (Ph. Andreux F. ©)

 

 

Quelques citations épinglées par JEA dans son carnet de lecture...
 

« Enfant, j’espérais devenir un livre, quand je serais grand. Pas un écrivain, un livre :
les hommes se font tuer comme des fourmis. Les écrivains aussi. Mais un livre,
même si on le détruisait systématiquement, il en subsisterait toujours quelque part
un exemplaire qui ressusciterait sur une étagère, au fond d’un rayonnage
dans quelque bibliothèque perdue, à Rykjavic, Valladolid ou Vancouver. »
 


                                                                                              Amos Oz

Soyons fidèles à ce souhait et faisons en sorte que Mo(t)saïques 2 reste en mouvement,
ainsi les trésors qui se trouvent à chaque page seront préservés
. Ainsi JEA vivra



 Ciel d'Ardèche (Ph. Andreux F. ©)

 

 


« La chanson que jamais je ne dirai s’est endormie sur mes lèvres
chanson d’étoiles vives sur un jour perpétuel »

                                                                                              F Garcia Lorca



Nuages au Rouge-Ventre (Ph. Andreux F. ©)






mardi 26 août 2014

28 avril 1944, en pays roannais




JEA avait l’art de dénicher des lieux de vacances en rupture avec le brouhaha de la vie quotidienne et les clichés touristiques.


En 2013, il avait repéré un gîte à St Cyr de Valorges dans les « Montagnes du matin » en pays roannais mais n’a pu s’y rendre.


Nous y avons séjourné, il y a quelques semaines, et avons découvert une nature généreuse et authentique comme il la savourait du regard.


                   Un coucher de soleil vu de notre gîte (Ph. Andreux F. ©)



Et comme souvent l’histoire avait marqué de ses empreintes les alentours
du site choisi ...




(Ph. Andreux F. ©)


Sur la D49 au bout d’un chemin escarpé et tortueux : une stèle en mémoire des 5 aviateurs d’un B-24 Liberator appartenant à la 8th Air force USAAF .
Leur avion s’est écrasé là en avril 44  lors d’une mission de parachutage d’armes aux maquisards.



(Ph. Andreux F. ©)
 

Un lieu perdu inondé de brouillard…
le vent qui s’y attarde vrombit comme un avion dans le lointain


(Ph. Andreux F. ©)

  

Sur les huit membres de l’équipage ,trois pilotes ont survécu, deux ont réussi à échapper aux griffes des allemands, le dernier, blessé a été fait prisonnier.


(Ph. Andreux F. ©)


(Ph. Andreux F. ©)


"Frenchy, à ses amis"

Un des trois rescapés est revenu sur les lieux du drame 



 
(Ph. Andreux F. ©)
 

Seuls, prisonniers d'une nature envahissante ...






                                                             A mon père
 


Informations : http://francecrashes39-45.net/page_fiche_av.php?id=552

mercredi 23 juillet 2014

Il y a toujours cette douce présence au Rouge-Ventre …

(Ph. Andreux F. ©)

Comme une lumière d'un phare (breton?), il continue
à nous guider dans son univers plein de douceur et de poésie...

 

 

vendredi 28 février 2014

A la Croisée des regards...



Escapade en Beaujolais 2011

Textes et photos de JEA


    Beaulieu (Ph. JEA/DR).

Quincié (Ph. JEA/DR).


L'horizon à déchirer telle une page 
qui ne sera jamais écrite.


    Pigeonnier dans les vignes (Ph. JEA/DR).



 Pommier (Ph. JEA/DR).



(Ph. JEA/DR). 




Thel : gîte au milieu de nulle part (Ph. JEA/DR)


"Pluie adoucie" (Ph. JEA/DR).


Le chemin se referme
comme une main amputée
de 4 doigts au moins.








lundi 27 janvier 2014

Une forêt de photos...

.

Aube sur la lisière de la forêt à Signy-le-Petit (Ph. JEA/DR).


Henri Gougaud :

- "Cet homme est comme une forêt, il se croit tout obscur, il est partout troué de rayons de soleil."




Route forestière du Milieu (Ph. JEA/DR).



Route forestière de Cendron (Ph. JEA/DR).



Le Gravier du Bois (JEA/DR).



Surprise partagée (JEA/DR).




Alle-sur-Semois (JEA/DR).



Forêt complètement givrée (Ph. JEA/DR).


Ruisseau du Charme Baudet (Ph. JEA/DR).



Mur musical de feuilles (Ph. JEA/DR).



Sorcière de l'Etang à la Fermière (Ph. JEA/DR).



La Rouillette, mur de bois coupé pour l'hiver (Ph. JEA/DR).



Première gelée sur la chaumière de la Plaine Jean Diot (Ph. JEA/DR).



Le Chêne Chatelaine met une écharpe pour une nuit ardennaise (Ph. JEA/DR).

Autres pages dans l'album photos de ce blog ? Cliquer : ICI.

.