MO(T)SAIQUES 2

"Et vers midi
Des gens se réjouiront d'être réunis là
Qui ne se seront jamais connus et qui ne savent
Les uns des autres que ceci : qu'il faudra s'habiller
Comme pour une fête et aller dans la nuit ..."

Milosz

jeudi 18 juillet 2013

P. 249. Beaujolais Visages : toponymie...


.


Vignes de Régnié (1), appellation contrôlée (Ph. JEA/DR).

Des Alouettes au Verbefière...

Crêt des Alouettes
Fontaine des Anes, les Fonts de l'Ane, la Pierre à l’Ane, la Roche à l’Ane, Tête à l’Ane, Bois Baudets, Bois Mulet
Pique-Bœuf, Point Bœuf, Vers Bœuf
Les Canards
Le Bois de Chat
Sur le Cheval
La Chevrette, la Croix de Chèvre, Rouge Chèvre, Ruisseau de la Chèvre Pendue
Dinechien
La Grenouillère
Les Grillons
Le Champ Levrier
La Croix du Lièvre
La Lionnette, les Lions
La Croix au Loup, Crot au Loup, le Cul du Loup, Fontaine au Loup, Gorge de Loup, Graloup, Tête au Loup, Trappe aux Loups, Trou du Loup, Passe Loup
Chantemerle
Croix de la Moule
Patte d'Oie
Le Papillon
La Terre aux Pies
Les Poulets
Champrenard, Crêt de la Renardière, la Croix Renard, Vauxrenard
Bois de la Vache, la Cuisse à la Vache, le Pâquier des Vaches, Vers Veau

Les Acacias, l’Amandier, l’Aubépine
Les Charmes, Châtaignier Bayard
Chêne Vert, le Chêne Pignard
Le Frêne
Les Noisetiers, le Noyer
Les Oliviers, Col de la Croix de l’Orme
Le Creux du Pin, le Pin Bouchain, les Pins Gantet, les Sapinettes
Le Prunier
Les Saules, le Sorbier

Le Bar à l'Huile

Bois Boulon, Cadet, Levent, Merlin, Retour
Bois de l'Esté, de la Moussière, de Lys, des Bisses, des Ecluses, des Epines, Dieu, du Jour, du Thym,

Bon Claude, Bon Cru

Brouillard (Ruines)

Chantoiseau

Château de la Plume, de la Ronze, de Pierreclos, de Ruti, des Fougères, d'Ornaison, Thivin

Chez Balthazard, Bardin, Bert, Bolévy, Cabin, Caton, Cœur, Coton, Dalléry, Doye, Dury, Farges, Grandgeard, Guerre, Jacquème, Jean Pont, Lafay, Laile, Lapierre, Laval, le Bret, le Tel, Liange, Martignon, Michard, Mingon, Nantin, Pelouza, Perreton, Pilon, Pirote, Roche, Vial

Chique Chair

Col de la Cambuse, de la Casse Froide, de la Croix Marchampt, de la Croix Rosier, des Labourons, du Champ Juin

Crêt de la Bonne, de la Gaîté, de l’Aïl, de la Murette, de l’Oiseau, de Maltrue, des Chers
Crêt du Chardon, du Devant, du Ris, Fourchet, Néron

Croix de la Devinière, de l’Equillon, de la Main, de Meule, de la Roue, Desplaces, de Vernebois
Croix du Carcan, du Coin, du Fût Froid, du Pendu, du Pis, du Sec, du Tu, Croix Pion

Bois Blancs, la Maison Blanche, le Moulin Blanc, Pierre Blanche, Places Blanches, le Quartier Blanc, les Vignes Blanches
Croix Bleue
Creuse Noire, Goutte Noire
Barbe Rouge, Crête Rouge, le Mont Rouge, les Terres Rouges
Bois de Vert Pré, Champvert, le Vert Coteau

Ancienne coopérative viticole à Beaujeu (Ph. JEA/DR).

Écussol

En Croitoux
En Pressavin
En Savate

Fondlong
Font Curé, Fotin
Fontmartin, Fontriante

Grille-Midi

La Grande Diane, les Grands Cours, les Grands Fers, le Petite Caqrré, le Petit Néty, le Petit Paris, le Petit Pinassé, le Petit Saint-Cyr, les Petites Trèves

La Combe Certain, du Laveur, Gelée, Vineuse

La Grange Barjot, Bourbon, des Maures, du Milieu, la Grand Grange, la Grange Forgeon
Granges d’Espagne

La Place aux Filles

La Pointe du Jour, le Point du Jour

La Roche Charmante, de la Lumière, des Fées, du Point Perdu,
La Roche Fendue, Palais, Pilée

La Source du Diable

La Tour Bourdon, de la Belle-Mère

La Triche

Le Bel Avenir

Laurier à Lantignié (Ph. JEA/DR).

L’Angleterre
Le Pérou
La Russie, le Col de la Sibérie

La Bêche, la Botte, les Bidons, les Bretelles, le Boulon
Brosse-Sabot, Brosse Vieille
Le Clairon, les Clous, les Couteaux
L'Ecuelle, les Eperons
Les Massues
Réveille-Matin
Les Torchons

Le Massacrier

Le Milhomme

Le Moulin à l’Or, de la Planche Simon, des Creux, du Prince, le Moulin Paris

Le Parasoir

Le Plâtre Durand

Les Angelards

Les Brigands

Les Ecorchés

Les Entremains

Les Marrans
Les Micholons, les Micous

Les Perdus

Les Picolières

Les Poupets, les Pourchoux, les Poutoux

Crêt des Quatre Bornes, les Quatre Cerisiers, les Quatre Chemins, les Quatre Croix, les Quatre Saisons, les Quatre Vents

Les Ravinets

Les Samsons

Les Vachats

L’Haspire

Montmerond, Propremont

Pierre à Futte, Folle, Plantée, Taillis
Planche Pierre

Pissefour, Pissevieille

Haye du Pont, le Pont Rompu

Ruisseau de Butecrot, de la Blancherie, de la Papilloud, des Gots, des Gouttes Noires, des Planches, du Bout du Monde, le Morgon, Font Froide

Seigneronces

Tempéré

Tête du Pis

Tournemidi

Tous Vents

Verbefière


Encore des vignes, toujours du Régnié (Ph. JEA/DR).

NOTE

(1) Le Régnié ? Sans vouloir blesser de respectables sensibilités, pas nécessairement le plus connu des dix crus du Beaujolais.
Sa présentation sur le site des coteaux du Régnié :
- "Au coeur des grandes appellations beaujolaises, son vignoble s'étend sur 620 hectares sur un sol de granit rose, donnant des terrains légers peu profonds, riches en éléments minéraux.
Les vignes, plantées sur des coteaux d'une altitude moyenne de 350 mètres, sont principalement orientées sud-est.
Dès 1936, à l'apparition de la notion d'Appellation d'Origine Contrôlée,
l'I.N.A.O. (Institut National des Appellations d'Origine) reconnut la grande qualité des vins de Régnié qui rejoint en 1988 les neuf autres célèbres Crus du Beaujolais."

Le Figaro

- "Cette aire d’appellation a la particularité de se situer entre 200 et 500 mètres d’altitude. Les terrains peuvent contenir jusqu’à 70% de sable, ce qui procure à la vigne des sols très pauvres, légers et superficiels, ayant un bon écoulement.
Son taux de production peut atteindre 22 787 hl/an grâce à des conditions climatiques favorables à la maturation des raisins issus du cépage Gamay.
Les vins rouges de cette appellation sont appréciés pour leur longueur en bouche.
Ils se dégustent dans les 5 ans suivant leur commercialisation pour préserver au mieux leurs arômes de fruits rouges accompagnés de notes épicées et minérale. Leur robe varie de cerise à rubis."
(Avis vin : connaître et déguster).

Hachette des vins

- "Officiellement reconnu en 1988, le plus jeune des crus s'insère entre le morgon au nord et le brouilly au sud, confortant ainsi la continuité des limites entre les dix appellations locales beaujolaises. À l'exception de 5,93 ha sur la commune voisine de Lantignié, il est totalement inclus dans le territoire de la commune de Régnié-Durette, autour de la curieuse église aux clochers jumeaux qui symbolise l'appellation.
Orienté nord-ouest-sud-est, le vignoble s'ouvre largement au soleil levant et à son zénith, ce qui a permis au vignoble de s'implanter entre 300 et 500 m d'altitude. Unique cépage de l'appellation, le gamay s'enracine dans un sous-sol sablonneux et caillouteux - le terroir s'inscrit dans le massif granitique dit de Fleurie. On trouve aussi quelques secteurs à tendance argileuse.
Aromatiques, fruités (groseille, framboise) et floraux, charnus et souples, les régnié sont parfois qualifiés de rieurs et de féminins.
(Les appellations).

Jean-Pierre Coffe

- "Le Régnié est un bonheur de rouge de Beaujolais, dense, charpenté et gai. À ne pas manquer."

Les viticulteurs de Régnié se comptent par dizaines (plus de septante/soixante-dix). La perplexité est donc de mise. Peut-être souhaiteriez-vous une suggestion de sortie à ce labyrinthe ? Un choix en toute amitié, sans un milligramme de publicité ni de duplicité, "libre comme le vent". Un Régnié valant tous les détours, est récolté à la main dans cette "exception" de la commune de Lantignié : Fontalognier.

Cliquer sur les étiquettes pour une lecture plus confortable (Ph. JEA/DR).

Domaine de Fontalognier
Régnié, appellation contrôlée
Gilles et Nel Ducroux
Viticulteurs récoltants
à Fontalognier - 69 430 Lantignié.


.

23 commentaires:

  1. Oh ! que j'aime cet inventaire ! J'adore les inventaires. J'en fais très souvent quand je me balade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et juré, promis - aucun de ces noms n'est imaginaire voire un rien modifié...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. faiblesse du titre qui tente de changer de l'attendu : Beaujolais-Villages...

      Supprimer
  3. un joli tour au pays des pierres dorées
    je vois une croix de la Devinière : Rabelais serait-il passé par là ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il est "bien" né à la Devinière, autre lieu, sous d'autres cieux, du moins Rabelais fit-il mieux que passer par Lyon, à quelques pas du Beaujolais :
      le 3 Novembre 1532 paraissent en effet à la Foire de Lyon "Les horribles et épouvantables faits et prouesses du très renommé Pantagruel, Roi des Dispsodes, fils du grand géant Gargantua" d'un certain Alcofribas Nasier. Oeuvre publiée par Claude Nourry, dit le Prince. A ne pas lire modérément...

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ces décors champêtres scandés par leurs appellations et ce parfum de vigne qui court au gré des vents.
    Les Régnié se suivent et ne se ressemblent pas sans pour cela se renier : ma fille a vécu à Rainier dans l'état de Washington, un petit village perdu à 30 km de Tacoma, mais pas de vignes, que des sapins Douglas. Le mont Rainier qui se situe dans la zone est célèbre pour ses éruptions car il se situe près des agglomérations. Pas de trace de vin, en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De Monaco, on m'écrit aussi pour préciser que le nom de Raignier ne leur est pas inconnu. Mais entre nous, la Principauté est infiniment moins sympathique que ce village US. Gageons que dans quelques années années, les panneaux routiers annonceront :
      - "RAINIER, village perdu où il fait bon se retrouver.
      Célèbre pour les éruptions de son Mont.
      On y vient de loin pour ses sapins Douglas.
      Nous gardons fidèlement le souvenir du séjour dont nous honora la Fille de Dame Saravati."

      Supprimer
    2. Les villages US sont aussi désoeuvrés que leurs villes, mais il est vrai que le séjour de ma fille ne passa pas inaperçu :-) et puis, elle est plus célèbre que moi.
      Ah si les panneaux routiers affichaient des épitaphes made in JEA, la route serait moins monotone !

      Supprimer
    3. en Wallonie, n'a-t-on pas demandé à Julos Beaucarne (voir la page proposée sur ce blog par Colo) de rédiger des "légendes" pour des panneaux illustrant certains sites traversés par des routes ou autoroutes ?

      Supprimer
  5. il y a des noms là qui éveillent l'imagination...
    Ce serait une belle consigne d'écriture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une belle alchimie aussi : cartes, lieux dits ou maudits ou encore non dits, gens non de passage mais de messages, légendes, natures nullement mortes, sels de la terre, roses des vents, par-chem(a)ins...

      Supprimer
  6. Prête à signer pour de nouvelles léjeandes wallonnes !
    "Le Bel Avenir" et puis un réverbère : de nuit, il donne un peu de jour, de jour il donne un peu de ciel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "un réverbère : de nuit, il donne un peu de jour, de jour il donne un peu de ciel..."
      ce sont, chère Tania, des mots si justes quand les nuits rongent un peu trop les jours et que les restes de jours manquent cruellement d'ouvertures

      Supprimer
  7. Ivre de mots comme de Beaujolais... Ah ! Quel plaisir !... La terre des hommes délivre ses secrets qui vous enivrent...

    RépondreSupprimer
  8. C'est un vin que je connais peu, habituée aux vins du Sud-Ouest, mais je retiens les conseils précieux.Ce vocabulaire foisonnant est délicieux etla grange Barjot...tiens, ça me fait penser à quelqu'un!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. me promenant et rencontrant la dite grange, je me suis effectivement demandé si elle était en odeur de sainteté...

      Supprimer
  9. Assistant parfois à des soirées d'œnologie, comme photographe de mémoire, j'entends, bien qu'en plein Bordeaux vanter les Beaujolais, des trouvailles toujours extraordinaires de notre œnologue qui hait le TOUT Bordeaux et s'en va puiser dans toutes les régions.
    Si l'on apprenait à lire à nos chères têtes blondes et brunes avec de tels inventaires, ils auraient de quoi titiller leur mémoire, leur géographie, leur Histoire et surtout leur imagination.
    Merci d'avoir convoqué les lieux et les arômes sous le regard d'un Néron sans doute pacifiste.

    RépondreSupprimer
  10. Trop longtemps que je n'étais revisiter votre blog...

    Cette balade vinicole met l'eau - ou le vin - à la bouche, merci !

    RépondreSupprimer
  11. Je réessaie un autre commentaire car les caractères à recopier sont plutôt illisibles (ça évite certes les robots et même les humains !)

    Merci pour cette visite qui met l'eau - ou le vin - à la bouche et heureux de vous retrouver (je ne savais trop si votre blog était encore en jachère°.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. blogspot impose hélas un contrôle des mots particulièrement biscornu
      ici, il fut tenté à plusieurs reprises de ne pas y recourir mais dans le quart d'heure suivant la suppression du contrôle tordu concocté par blogspot, surgissent des spams à la louche...
      à suivre d'autres blogs fiables, nombre d'entre eux semblent confrontés au même dilemme :
      - à qui a la gentillesse de commenter, éviter la corvée contrôle mais en laissant la porte ouverte aux spams
      ou
      - renvoyer ces derniers à leur niche mais en alourdissant le processus des commentaires
      je ne puis que m'excuser d'avoir provisoirement retenu la seconde solution, faute d'accès régulier à mon blog

      Supprimer

Les commentaires sont modérés dans la mesure où les spams ne sont pas vraiment les bienvenus (ils ne prennent pas de vacances)